f
s

L'histoire d'Aelion : la centrale de Taron

Notre périple à travers Aelion se poursuit avec la rive nord d'Antea, non loin de la côte. C'est là que se trouve la centrale de Taron, une des principales sources d'énergie alimentant les villes et villages de la région.

HISTOIRE

À l'époque d'Aeli, les chercheurs ont commencé à pouvoir mettre la main sur l'extraordinaire technologie apportée sur Aelion par les mécanoïdes lors de leurs premières invasions. De telles merveilles scientifiques étaient inconnues à ce jour, il n'a donc jamais été remis en question d'en tirer le meilleur parti. Cette décision fut à l'origine d'un bond technologique énorme à travers la planète et posa les fondations d'une révolution industrielle qui allait s'étendre sur plusieurs siècles.

Taron1


Une des découvertes les plus importantes obtenues à l'époque était une source d'énergie révolutionnaire utilisée par les vaisseaux modulaires des mécanoïdes. Disposant désormais d'une source d'énergie fiable, plusieurs centrales utilisant ce principe furent construites. Les noyaux des réacteurs de ces centrales furent perfectionnés par Flavius. Son intervention augmenta considérablement leur rendement.

L'une d'elles était la centrale de Taron sur Antea qui a fourni une bonne partie de l'énergie nécessaire au continent pendant plusieurs siècles. Bien entendu, des bâtiments de cette importance ont toujours été très sécurisés et toutes les tentatives de sabotage ou de capture de la centrale ont été étouffées dans l'œuf. Mais tôt ou tard, il devait se passer un événement qui mettrait en péril son existence. Cet événement est en cours.

Taron2


Négligeant totalement la surveillance constante des templiers sur la centrale, les gorgonides ont lancé un assaut direct contre celle-ci. Une attaque aussi frontale et aussi brutale par une armée si puissante a pris les défenseurs de court. Donnant tout ce qu'ils pouvaient, y compris leur vie, ils ont refusé de laisser ces envahisseurs rampants accéder au réacteur. Malheureusement, il leur a été impossible d'enrayer l'assaut. Finalement, il ne resta plus qu'une poignée de mortels pour repousser les vipères mortelles. Un signal d'urgence a déjà été envoyé à Aelinar mais il faut du temps pour que les renforts atteignent cette région éloignée.

Taron3


Immortels, faites vite ! Chaque minute compte et les conséquences peuvent être irréversibles. Qui sait ce qui pourrait arriver si les réacteurs étaient endommagés ? Au mieux, si nous avons de la chance, toute une partie d'Antea sera privée d'énergie. Les projections concernant le pire scénario décrivent la destruction de presque tout le continent...

06/10/2016